FORÉBio

117, rue de Charenton 75012 - Paris - 06.86.80.88.35 - contact@forebio.bio

N° SIRET : 844 469 510 00011 - Association Loi 1901 inscrite sous le N° W751244365 à la Préfecture de Police de Paris

© 2019 by Deglorie family - Fournisseur d'hébergement : Wix - Wix.com Inc. - 500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158 - Téléphone : +1 415-639-9034. 

Décembre, une période pour réaffirmer les orientations 2020: bilan des Assemblées Générales.


Le mois de décembre a été rythmé par les différentes Assemblées Générales de nos adhérents. Toutes les coopératives céréalières ont organisé des événements dans leur région et ont réaffirmé les valeurs qui les animent.

Biocer change d’échelle avec de nouveaux outils de communication, un nouveau logo et le slogan « Demain est Bio », ainsi qu’un tout nouvel outil industriel sur le site de Marcilly qui lui permet de stocker, trier et ensacher. Probiolor s’est doté d’un extranet, comme les deux autres coopératives de Fermes Bio, pour gérer au mieux les emblavements et anticiper le plus possible la collecte de la prochaine campagne. L’autonomie des fermes et le maintien d’une bio de qualité sont les fers de lance de la coopérative qui va travailler en 2020 sur la conception d’un cahier des charges. La Cocebi est sur la même lancée avec le site industriel de Nitry doté de cellules d’inertage et des capacités de stockage portées à 15 000 tonnes. Une deuxième décortiqueuse et le nouveau système de broyage des déchets permettra de capter davantage de valeur ajoutée et le système informatique développé, commun à Fermes Bio, de gagner en efficacité. Ces 3 coopératives partagent les mêmes ambitions : opter pour une bio durable, pérenne, équitable et résiliente au changement climatique actuel. La mise en place d’une bio différenciante plus exigeante que le cahier des charges européen est une des solutions pour y parvenir et accompagner le changement d’échelle de la bio. Ensemble, ces 3 coop sont prêtes à relever les défis de demain. La CORAB réalisait elle aussi son Assemblée Générale courant décembre. L’année 2019 aura été marquée par un renouvellement d’une bonne partie de l’équipe, notamment suite à l’arrivée de Camille Moreau en tant que directeur. La coopérative a mis en place une nouvelle marque apposée sur sa gamme de légumes secs « Corab » et a réaffirmé ses objectifs c’est-à-dire s’orienter vers des produits à forte valeur ajoutée. Du côté de la filière viandes, BVB se projette dans le futur même si son activité actuelle le satisfait pleinenement. La demande en viande bio stimule son activité de fournisseur de vifs pour un réseau de bouchers traditionnels et de magasins spécialisés. Seulement le marché du bio évolue sans cesse et BVB réfléchit à mettre en place de nouveaux critères pour différencier sa production qu’il veut « éthique et responsable .

Enfin les groupements de fruits et légumes restent fidèles à leurs valeurs. L’Assemblée Générale de la coopérative BioBreizh a mobilisé de nombreux producteurs adhérents, ainsi que de futurs adhérents. Les partenaires expéditeurs 100% bio Poder, Pronatura, Ferme Ty Coz, Triskell Bio et les Voisins Bio ont également pris part à cette réunion annuelle. La ligne stratégique et politique reste dans la continuité de la précédente équipe dirigeante à savoir tirer la bio vers le haut en poursuivant le travail sur le cahier des charges BioBreizh, engager une réflexion sur le commerce équitable et renforcer la communication autour de la marque collective.

Enfin du côté de Norabio, après avoir présenté l'état des réflexions du CA de Norabio concernant la stratégie commerciale, plusieurs personnalités se sont relayées pour évoquer le projet d'éthiquable ou encore expliquer l'économie de la fonctionnalité et de la coopération afin d'éveiller les producteurs sur ces nouveaux concepts et de mieux appréhender la transition économique nécessaire à la transition écologique du modèle actuel.